NOS FORMATIONS

CAS PRATIQUES | POUR LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Soutenu par le Ministère de la Santé, ce parcours s’adresse à tous les professionnels de santé qui souhaitent acquérir ou développer des compétences spécifiques sur les effets sanitaires de la pollution de l’air.

 

Le « Parcours Santé » d’AIRDUCATION, permet d’acquérir les savoirs nécessaires pour :

faire bénéficier les patients d’un accompagnement personnalisé, en termes de prévention et recommandations,  

optimiser les diagnostics, via une détection aisée du lien entre une exposition à la pollution de l’air et l’apparition de pathologies diverses (respiratoires, cardio-vasculaires, neurologiques, etc.).  

 

L’approche pédagogique retenue est la formation par concordance de scripts (FpC) qui permet de présenter des cas pratiques. L’apprenant est invité à répondre à des questions qui reflètent celles que l'on se pose réellement devant de tels cas. En donnant sa réponse, il reçoit une rétroaction automatisée qui est faite d'avis d'experts qui ont répondu aux mêmes questions.

 

Le parcours renvoie par ailleurs à de nombreuses ressources scientifiques, que les professionnels de santé pourront consulter pour approfondir leurs connaissances sur le sujet.

 

Dans le cadre de la formation des médecins, il fera l’objet d’une inscription au Développement Professionnel Continu (DPC).

POUR ALLER PLUS LOIN

● Un Diplôme Universitaire viendra compléter cette formation en ligne dans le courant de l'année 2020-2021. Afin d’être personnellement informé de son ouverture, n'hésitez pas à nous laisser vos coordonnées.

● Vous retrouverez prochainement le programme de ce diplôme inédit sur le site de l’UPEC, aux côtés de l’offre existante sur ce thème :

○ Master Biologie-Santé parcours Toxicologie, environnement, santé :

(http://www.u-pec.fr/master-biologie-sante-parcours-toxicologie-environnement-sante-644223.kjsp?RH=1416565930879)

upec.jpg
airparif.jpg

MENTIONS  LÉGALES

iledefrance.jpg
ue.jpg
ue2.jpg

SUIVEZ-NOUS

yt.jpg

Ce site a été développé grâce au soutien financier du Centre National de la Recherche Scientifique et de l’Institut Pierre Simon Laplace. 

Développé par FremenCorp